En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Office & Happiness Manager – Un extraterrestre ?


Posté le 29 juin 2017

Nous voyons apparaître depuis quelques mois de plus en plus de besoins en Office & Happiness Manager. Mais que se cache-t-il derrière cette appellation ? Un Office Manager mutant voire extraterrestre avec des supers pouvoirs ? Ou tout simplement une mise à jour de l’appellation plus commune d’Office Manager ?  On vous dit tout !!!

Office & Happiness Manager, mais qu’est-ce que ça peut bien être ?

Soyons clairs ! Les Office & Happiness Manager restent avant tout des Office Manager certes mais qui ont muté ! La mutation tient dans le fait d’ajouter aux missions la prise en charge du bien-être des collaborateurs. C’est donc surtout sur le « Happiness » que la mutation s’opère et ce, pour répondre aux préoccupations RSE des entreprises et à la tendance grandissante de ces-dernières vers l’entreprise libérée.

Plus précisément ça veut dire quoi ?

Cet Office Manager mutant élargit ses tâches :

*Evénementiel : organisation d’Incentive (techniques, par la gratification, destinées à améliorer la motivation et les performances du personnel d'une entreprise) pour les populations commerciales majoritairement ou de teambuilding (renforcement d’équipe) et donc l’événementiel dans sa globalité.

*RSE : prise en charge de la mise en place d’une véritable politique RSE : tri sélectif, économie d’énergie, sensibilisation des salariés via des communiqués, etc.

En conclusion, leurs missions sont plus larges puisqu’elles empiètent sur la communication interne (pour la partie événementielle) et sur les services généraux (pour la partir RSE) ; les missions sont assez aléatoires en fonction des entreprises mais il faut garder l’idée principale de « bonheur » au travail.

E.T ne viendrait donc pas pour nous détruire mais pour rendre notre vie plus agréable !

Ça a commencé quand ?

Chez Fed Office, les premiers recrutements d’Office & Happiness Manager ont émané des start-ups, ensuite des PME ; les grandes structures commencent à s’y mettre.

Il faut déjà souligner que la prise en compte accrue du « bien-être » des salariés reste récente : moins de 10 ans. On ne veut pas dire là que les salariés étaient fouettés pour travailler (quoique…) mais plutôt se dire qu’on a vraiment accentué les démarches de « bien-être » assez récemment. Un salarié travaille toujours mieux dans un environnement favorisant le bien-être bien évidemment, on ne vous apprend rien à ce sujet.  

Toujours est-il qu’avec ces « nouvelles » préoccupations, nous avons constaté depuis 2 ans environ une augmentation des demandes de recrutement en Office & Happiness Manager. Nous avons eu les tous premiers besoins fin 2015 et en avons traité une bonne dizaine depuis.

Niveau rémunération ça donne quoi ?

Comme tout poste, la rémunération varie selon les compétences bien évidemment : taille de la structure, niveau d’expérience requis, polyvalence des tâches, pratique ou non de l’anglais, si cette personne vient de Vénus…

Dans une start-up, les salaires seront en moyenne à 28-30K€ pour un poste débutant. Cela pourra aller jusqu’à 45-50K€ pour un profil bilingue, expérimenté, polyvalent et dans une structure plus importante.


Les commentaires

No comment picto Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !


Poster votre commentaire

Vous devez être inscrit et connecté pour commenter les articles

M'inscrire Me connecter