En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Assistant.e.s de direction et télétravail


Posté le 03 juin 2020

Ce mode de travail est-il compatible avec les métiers de l'assistanat de direction ? Quel regard portent ces professionnels à son égard ? Quelles suites après la crise, qui aura permis de généraliser cette pratique ? 420 assistants de direction dans des entreprises de toutes tailles et dans des secteurs aussi variés que la finance, le conseil, l’industrie, la logistique, etc, ont répondu à notre enquête sur le télétravail entre le 7 et le 24 mai.

Nous avons souhaité mener cette étude pour permettre au métier d’assistant de direction de se défaire de l’image erronée d’un métier peu nomade et impossible à exercer depuis chez soi. La période du confinement en raison du COVID-19 a permis une vraie prise de conscience sur ce point. Cette enquête montre notamment qu’avant le confinement, le télétravail était pratiqué par un peu plus d’un tiers des entreprises concernant le poste d’assistant de direction. Mais la tendance s’est largement inversée ces derniers mois avec la quasi totalité des professionnels en poste ayant basculé sur ce mode de travail. Seule une infime partie a été contrainte d’arrêter complètement son activité, ce qui peut s’expliquer par des facteurs complètement hors de notre portée, bon nombre d’entreprises ayant vu leur activité stoppée durant cette période, ou a dû continuer à se rendre sur son lieu de travail. La profession s’est donc très largement adaptée au télétravail, et malgré quelques points négatifs inhérents à ce mode de travail comme, par exemple, le manque de lien social, les professionnels interrogés constatent, en majeure partie, une amélioration de leur productivité et aimeraient pouvoir travailler ainsi plus de la moitié de leur temps de travail global. 

Découvrez ici le détail des résultats de notre enquête !

Nous vous proposons également plusieurs témoignages. Cécile, assistante de direction dans une multinationale, Stéphanie, assistante de direction dans une PME, Kheira, assistante de direction dans une multinationale et Alexandra, assistante de direction dans une grande société industrielle, ont répondu pour vous à quelques questions.

Que retenez-vous de cette période de télétravail ? Quels bénéfices en retirez-vous ?

C. : Cette période de télétravail a été une période difficile à gérer au début (aménagement d'un espace travail, difficulté à synchroniser les équipes) mais cela m'a permis de mieux gérer mon temps de travail et d'être force de propositions pour favoriser et fluidifier la communication et les informations dans les équipes. 

S. : Le télétravail et les outils mis en place par mon entreprise m'ont permis d'intégrer la société malgré le contexte du confinement ; mon parcours d'intégration a pu se faire grâce à la visioconférence tout comme ma formation.

K. : La période de télétravail chez nous est un succès à tous les niveaux. Tous les outils ont été mis en place pour nous permettre de continuer dans l’excellence et cultiver nos valeurs. Pour ma part, j’ai beaucoup appris sur moi-même. Cela m’a permis de développer d’autres moyens de communication que je n’utilisais pas auparavant. Les bénéfices sont très nombreux, je pense notamment au fait d’avoir réussi à cultiver et faire grandir la cohésion d’équipe car ce n’était pas simple à distance.

A. : Cette période de télétravail m'a permis de continuer à effectuer la plupart de mes tâches sans avoir à consacrer beaucoup de temps et d'énergie au trajet domicile-lieu de travail, ce qui me fait des journées nettement moins fatigantes. Néanmoins, quand j'ai dû effectuer des déplacements sur mon lieu de travail et des déplacements professionnels sur Paris, je pouvais être plus flexible sur les horaires en partant de mon domicile directement ; plutôt que si j’étais partie du bureau.

Qu’est-ce qui vous a le plus manqué pendant cette période ?

C. : Le contact avec mes collègues m’a particulièrement manqué, et il est également parfois plus simple de solliciter de l'aide en cas de besoin lorsque nous sommes au bureau. 

S. : Même si le système de visioconférence est très pratique, le contact m'a tout de même manqué, surtout en période de formation pendant laquelle on a besoin très régulièrement de poser des questions, de se rassurer sur ses connaissances. Il est à mon avis plus facile de demander à quelqu'un qui est à côté de soi, plutôt que de faire la démarche de le contacter par téléphone ou par visio.

K. : Ce qui m’a manqué, c’est les interactions entre collègues, connus et inconnus, les réunions en présentiel, les pauses café, tous ces petits échanges du quotidien… et ça me manque encore !

A. : Comme je suis arrivée à ce poste récemment, j’ai eu besoin de conseils pour adopter les bonnes méthodes, mais j’ai pu m’appuyer sur les conseils de mes collègues grâce aux discussions par téléphone / e-mail, etc, dans la majorité des cas.

Comment envisagez-vous le retour à la « normale » ?

C. : Pour le moment, la société n'envisage pas un retour à la normale, mais si cela était possible, j'envisagerais de retourner sur place à raison de 2 ou 3 jours par semaine pour commencer. Je souhaiterais d'ailleurs conserver par la suite 1 ou 2 jours de télétravail par semaine et je pense que le télétravail sera désormais un critère important lors de mes futures recherches de travail. 

S. : En ce qui me concerne, le retour à la normale, c'est aller au bureau tous les jours "normalement" sur un rythme classique avec une journée de télétravail par semaine comme il est de coutume dans mon entreprise !

K. : En ce qui me concerne, j’aimerais sans hésitation un retour à la situation avant le confinement, car j’aime cette normalité qui fait partie intégrante de notre quotidien.

A. : Si les tâches ne nécessitant pas la présence sur le lieu de travail pouvaient s'executer depuis le domicile, je pourrais me deplacer quand ce serait indispensable. Je pense que ce serait un moyen d'optimiser mon énergie.


Les commentaires

No comment picto Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !


Poster votre commentaire

Vous devez être inscrit et connecté pour commenter les articles

M'inscrire Me connecter